Tout au long de l’histoire, les villes ont connu des changements transformationnels, abandonnant les anciennes pratiques et en adoptant de nouvelles. La ville de Rio de Janeiro, avec sa riche tapisserie de souvenirs, ne fait pas exception à ce phénomène. À l'intérieur de ses frontières se trouvent de nombreux exemples de lieux et de pratiques qui ont disparu du passé, et parmi ceux-ci, le Matadouro da Cidade (abattoir municipal) se distingue comme un rappel poignant d'époques révolues. 

L'évolution du paysage urbain: de l'abattoir au patrimoine culturel