Ce n'est un secret pour personne le cas de révocation de l'Ordre du Mérite de la Princesse Isabel par le Ministère des Droits de l'Homme, qui est considéré par Dom João de Orleans e Bragança, l'arrière-petit-fils de la Princesse Isabel, comme « une autre primauté vengeresse » de gouvernements récents. L'Ordre, créé par l'ancien président Jair Bolsonaro en décembre de l'année dernière, a été révoqué par le gouvernement Lula, qui a institué à sa place le Prix des Droits de l'Homme Luiz Gama.

Dom João fait mouche avec sa position sur le Prix Luiz Gama